Logo Angleterre21.tv
Inscription Newsletter Angleterre21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Les autorités britanniques ont emboîté le pas à la France. Vendredi 6 avril, une taxe sur les boissons sucrées est entrée en vigueur au Royaume-Uni, a rapporté l’AFP. L’objectif de la mesure ? Lutter contre l’obésité. Dans un communiqué, le secrétaire d’Etat à la Santé publique, Steve Brine a déclaré : « Nos adolescents consomment en moyenne l'équivalent d'une baignoire remplie de boissons sucrées chaque année, ce qui contribue au développement inquiétant de l'obésité dans le pays. » Le gouvernement britannique table sur quelques 240 millions de livres sterling (274 millions d'euros) de recette par an. Des bénéfices qui lui permettraient de financer des installations sportives et les clubs de petit-déjeuner (« breakfast clubs »). Les Britanniques devront en effet débourser entre 18 et 24 pence (0,21 et 0,28 euros) de plus pour une boisson sucrée d’un litre contenant entre 5 et plus de 8 grammes de sucre pour 100 millilitres. En France, la taxe soda existe depuis 2012 et a été durcie par un amendement en octobre 2017 permettant de déclencher la taxation dès le premier gramme de sucre. Coca-Cola et Pepsi n’ont qu’à bien se tenir.

Contenu de la vidéo : Les autorités britanniques ont emboîté le pas à la France. Vendredi 6 avril, une taxe sur les boissons sucrées est entrée en vigueur au Royaume-Uni, a rapporté l’AFP.
L’objectif de la mesure ? Lutter contre l’obésité. Dans un communiqué, le secrétaire d’Etat à la Santé publique, Steve Brine a déclaré : « Nos adolescents consomment en moyenne l'équivalent d'une baignoire remplie de boissons sucrées chaque année, ce qui contribue au développement inquiétant de l'obésité dans le pays. »
Le gouvernement britannique table sur quelques 240 millions de livres sterling (274 millions d'euros) de recette par an. Des bénéfices qui lui permettraient de financer des installations sportives et les clubs de petit-déjeuner (« breakfast clubs »).
Les Britanniques devront en effet débourser entre 18 et 24 pence (0,21 et 0,28 euros) de plus pour une boisson sucrée d’un litre contenant entre 5 et plus de 8 grammes de sucre pour 100 millilitres. En France, la taxe soda existe depuis 2012 et a été durcie par un amendement en octobre 2017 permettant de déclencher la taxation dès le premier gramme de sucre.
Coca-Cola et Pepsi n’ont qu’à bien se tenir.

Mots clés liés : taxe soda, Coca-Cola, Pepsi, Royaume-Uni, obésité, Santé publique, Steve Brine, boissons sucrées, sucre, breakfast clubs,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Angleterre21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Angleterre21.tv