Logo Angleterre21.tv
Inscription Newsletter Angleterre21.tv
Reseaux Sociaux



 


Favoris et Partage

Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’Etranger de mars 2019. Au sommaire ce mois-ci : 2 bonnes nouvelles pour les Français de l’étranger, les études sur le cout de vie se suivent mais ne se ressemblent pas, les dangers du virus de la rage en Chine, enfin pensez à vos compagnons à poils ou à plumes lorsque vous déménagez.

Comme chaque mois, nous débutons ce rendez-vous avec un édito signé par Charles Henry Chenut, Avocat des Français de l’Etranger. Une étude vient de sortir sur la protection sociale des Français de l’étranger. Une photographie assez complète et quelques résultats étonnants.
D’abord du côté santé, il apparait que plus de la moitié des expatriés français – vous , moi - déclarent être satisfaits des soins prodigués à l’étranger. Mais 50% des mêmes personnes préfèrent se faire quand même soigner en France ! C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les expatriés reviennent dans l’hexagone.
Vous le savez, le coût de la santé est un vrai enjeu pour les non-résidents. C’est en réalité, la première des préoccupations. Et on le comprend. Mais ce qui est inquiétant, c’est qu’en 2019, 20% des expatriés ne disposent pas de complémentaires santé. Cela signifie que dans de très nombreux cas, la couverture de la sécurité sociale locale ne suffisant pas, les expatriés ne sont pas couverts et mettent en péril ainsi leur situation de vie, personnelle et familiale.
C’est là où il faut réagir. Il existe en France des assurances privées qui vous couvrent, partout dans le monde, et pour des sommes tout à fait abordables. Renseignez-vous. Ces assureurs sont connus et certains extrêmement performants. A vous de bien choisir …
Second sujet abordé dans cette étude, les retraites. Le sujet est extrêmement délicat et sensible d’autant que le système français n’est pas des plus favorables aux expatriés et que les couvertures locales, à l’étranger, sont assez défaillantes. L’idée – politique – est de développer les conventions sociales, entre la France et les pays partenaires, pour permettre de cumuler les points retraites d’un pays comme de l’autre et de toucher in fine une retraite pleine. C’est parfois le cas, mais pas encore assez !
Vous pouvez néanmoins réfléchir, pour votre retraite, à 2 choses :
1 – faire une reconstitution de carrière et un vrai recalcul de vos points retraites lorsque vous avez eu une vie dans plusieurs pays. Là encore, des professionnels connus peuvent vous orienter opportunément
2 – second réflexe : penser à des investissements et placements, notamment dans l’immobilier, adossés à des emprunts en France qui vous garantissent un revenu locatif parfois non négligeable. C’est souvent beaucoup plus facile et bien plus faisable qu’on ne le croit.
Pensez y et anticipez ! Nous sommes là pour vous aider

Une bonne nouvelle pour les Français de l’étranger résidant dans un pays de l’UE ou encore dans un État ayant conclu avec la France une convention d’assistance administrative …. En effet depuis le 1er janvier 2019, ceux-ci se verront exempté de plus-value sur la vente de leur ancienne résidence principale située dans l’hexagone. Attention cependant, cette vente doit intervenir au plus tard le 31 décembre de l’année suivant celle du transfert par le vendeur de son domicile fiscal hors de France. Encore une autre bonne nouvelle pour les Français résidant aux Etats Unis, s’agissant ici d’assurance santé. En effet depuis janvier 2019 la nouvelle Tax Cuts and Jobs Act qui annule l’Obamacare précédemment en vigueur, va autoriser les expatriés vivant sur le sol américain, à souscrire à une assurance santé internationale de leur choix. De ce fait l'ACA Penalty Tax disparait elle aussi. Pour mémoire il s’agissait d’une amende s’exerçant en cas de défaut d’assurance santé, pouvant aller jusqu’à 695 dollars. Attention cependant si vous résidez dans le Washington D.C., le New-Jersey, le Massachussetts ou encore le Vermont car ils appliquent toujours l'ACA (Affordable Care Act) et ses sanctions. Vous devrez donc, si vous résidez dans ces états, continuer à souscrire à un contrat ACA compliant, donc faire appel à des compagnies d'assurance reconnues par le gouvernement.

Les études se suivent et ne se ressemblent pas…c’est un fait avéré si l’on en juge par deux d’entre elles dont les résultats ont été publiés respectivement fin mai 2018 et il y a quelques jours, fin mars 2019. En effet d’après la plus récente, l'Economist Intelligence Unit (EIU) dévoile que Paris devient la ville la plus chère du monde pour les expatriés, à égalité avec Hong Kong et Singapour. En revanche il y a donc 10 mois, la banque UBS elle, informait que Zurich était première au palmarès des villes les plus chères au monde devant Genève et Oslo. Quant à Paris elle arrivait en douzième position…Alors qui croire ? Tout simplement les spécialistes en matière de cout de vie comme le Cabinet ECA ou MERCER qui publient annuellement des enquêtes de ce genre, à destination des professionnels RH, depuis plus de 20 ans. Ces études leur servant de référentiels en matière de rémunération…En décembre 2018 le dernier classement de Mercer indiquait lui que Paris était la 34e ville la plus chère du monde.

Alors qu’en Chine près de 2000 individus meurent de la Rage, les autorités encouragent non seulement la population locale mais aussi les expatriés, à se faire vacciner contre ce dangereux virus qui rappelons-le, est transmis par les morsures, griffures ou léchages de chien, de chat, de chauve-souris, de singe, etc. La maladie prend 3 mois à se déclarer et son issue est fatale. A Shanghai des “dog bite clinic” existent désormais dans chaque district et des milliers de dose de vaccins y sont administrées mensuellement. Donc si vous partez en Asie pour affaires ou pour une mission d’expatriation, pensez au vaccin contre la rage et surtout pensez à vos enfants qui de par leur taille et leur attrait pour les animaux sont des victimes prédisposées.

Parce qu’il faut aussi penser à nos compagnons à poils ou à plumes lorsque l’on déménage…Interrogez Bailly Déménagements car tout sera fait pour vous simplifier la vie et faire en sorte que vos « petits amis » arrivent en pleine forme à destination. Pour un devis : http://www.demenagements-bailly.com/

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.


Contenu de la vidéo : Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’Etranger de mars 2019. Au sommaire ce mois-ci : 2 bonnes nouvelles pour les Français de l’étranger, les études sur le cout de vie se suivent mais ne se ressemblent pas, les dangers du virus de la rage en Chine, enfin pensez à vos compagnons à poils ou à plumes lorsque vous déménagez
Comme chaque mois, nous débutons ce rendez-vous avec un édito signé par Charles Henry Chenut, Avocat des Français de l’Etranger.
Une étude vient de sortir sur la protection sociale des Français de l’étranger.
Une photographie assez complète et quelques résultats étonnants.
D’abord du côté santé, il apparait que plus de la moitié des expatriés français – vous , moi - déclarent être satisfaits des soins prodigués à l’étranger. Mais 50% des mêmes personnes préfèrent se faire quand même soigner en France !
C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les expatriés reviennent dans l’hexagone.
Vous le savez, le coût de la santé est un vrai enjeu pour les non-résidents. C’est en réalité, la première des préoccupations. Et on le comprend.
Mais ce qui est inquiétant, c’est qu’en 2019, 20% des expatriés ne disposent pas de complémentaires santé. Cela signifie que dans de très nombreux cas, la couverture de la sécurité sociale locale ne suffisant pas, les expatriés ne sont pas couverts et mettent en péril ainsi leur situation de vie, personnelle et familiale.
C’est là où il faut réagir. Il existe en France des assurances privées qui vous couvrent, partout dans le monde, et pour des sommes tout à fait abordables. Renseignez-vous. Ces assureurs sont connus et certains extrêmement performants. A vous de bien choisir …
Second sujet abordé dans cette étude, les retraites. Le sujet est extrêmement délicat et sensible d’autant que le système français n’est pas des plus favorables aux expatriés et que les couvertures locales, à l’étranger, sont assez défaillantes.
L’idée – politique – est de développer les conventions sociales, entre la France et les pays partenaires, pour permettre de cumuler les points retraites d’un pays comme de l’autre et de toucher in fine une retraite pleine. C’est parfois le cas, mais pas encore assez !
Vous pouvez néanmoins réfléchir, pour votre retraite, à 2 choses :
1 – faire une reconstitution de carrière et un vrai recalcul de vos points retraites lorsque vous avez eu une vie dans plusieurs pays. Là encore, des professionnels connus peuvent vous orienter opportunément
2 – second réflexe : penser à des investissements et placements, notamment dans l’immobilier, adossés à des emprunts en France qui vous garantissent un revenu locatif parfois non négligeable. C’est souvent beaucoup plus facile et bien plus faisable qu’on ne le croit.
Pensez y et anticipez ! Nous sommes là pour vous aider

Une bonne nouvelle pour les Français de l’étranger résidant dans un pays de l’UE ou encore dans un État ayant conclu avec la France une convention d’assistance administrative …. En effet depuis le 1er janvier 2019, ceux-ci se verront exempté de plus-value sur la vente de leur ancienne résidence principale située dans l’hexagone. Attention cependant, cette vente doit intervenir au plus tard le 31 décembre de l’année suivant celle du transfert par le vendeur de son domicile fiscal hors de France.
Encore une autre bonne nouvelle pour les Français résidant aux Etats Unis, s’agissant ici d’assurance santé. En effet depuis janvier 2019 la nouvelle Tax Cuts and Jobs Act qui annule l’Obamacare précédemment en vigueur, va autoriser les expatriés vivant sur le sol américain, à souscrire à une assurance santé internationale de leur choix. De ce fait l'ACA Penalty Tax disparait elle aussi. Pour mémoire il s’agissait d’une amende s’exerçant en cas de défaut d’assurance santé, pouvant aller jusqu’à 695 dollars. Attention cependant si vous résidez dans le Washington D.C., le New-Jersey, le Massachussetts ou encore le Vermont car ils appliquent toujours l'ACA (Affordable Care Act) et ses sanctions. Vous devrez donc, si vous résidez dans ces états, continuer à souscrire à un contrat ACA compliant, donc faire appel à des compagnies d'assurance reconnues par le gouvernement.
Les études se suivent et ne se ressemblent pas…c’est un fait avéré si l’on en juge par deux d’entre elles dont les résultats ont été publiés respectivement fin mai 2018 et il y a quelques jours, fin mars 2019. En effet d’après la plus récente, l'Economist Intelligence Unit (EIU) dévoile que Paris devient la ville la plus chère du monde pour les expatriés, à égalité avec Hong Kong et Singapour. En revanche il y a donc 10 mois, la banque UBS elle, informait que Zurich était première au palmarès des villes les plus chères au monde devant Genève et Oslo. Quant à Paris elle arrivait en douzième position…Alors qui croire ? Tout simplement les spécialistes en matière de cout de vie comme le Cabinet ECA ou MERCER qui publient annuellement des enquêtes de ce genre, à destination des professionnels RH, depuis plus de 20 ans. Ces études leur servant de référentiels en matière de rémunération…En décembre 2018 le dernier classement de Mercer indiquait lui que Paris était la 34e ville la plus chère du monde.
Alors qu’en Chine près de 2000 individus meurent de la Rage, les autorités encouragent non seulement la population locale mais aussi les expatriés, à se faire vacciner contre ce dangereux virus qui rappelons-le, est transmis par les morsures, griffures ou léchages de chien, de chat, de chauve-souris, de singe, etc. La maladie prend 3 mois à se déclarer et son issue est fatale. A Shanghai des “dog bite clinic” existent désormais dans chaque district et des milliers de dose de vaccins y sont administrées mensuellement. Donc si vous partez en Asie pour affaires ou pour une mission d’expatriation, pensez au vaccin contre la rage et surtout pensez à vos enfants qui de par leur taille et leur attrait pour les animaux sont des victimes prédisposées.


Parce qu’il faut aussi penser à nos compagnons à poils ou à plumes lorsque l’on déménage…Interrogez Bailly Déménagements car tout sera fait pour vous simplifier la vie et faire en sorte que vos « petits amis » arrivent en pleine forme à destination. Pour un devis : http://www.demenagements-bailly.com/

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.


Mots clés liés : Expatriés, Français de l’étranger, plus-value, résidence principale, ACA compliant, Obamacare, assurance, cout de de vie, Paris, cher, Oslo, Shanghai, Rage, virus, Déménagement, Bailly

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Angleterre21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Angleterre21.tv